INDE

En Bref

Lancé en 2015

 

Axé sur les besoins environnementaux

 

A permis le nettoyage d’un village, lieux saints compris

Kunao, un village situé près de Rishikesh dans la partie indienne de l’Himalaya, abrite à la fois des communautés musulmanes et hindoues. Il se trouve sur les rives du fleuve sacré du Gange et possède un temple hindou. Des conflits surviennent entre les deux groupes religieux au sujet de la propriété de la terre mais aussi des vaches errantes, qui sont sacrées pour les hindous mais importunent les musulmans sur leurs terres. Par ailleurs, les conditions d’hygiène précaires résultant de la pollution et du manque d’infrastructures sanitaires exposent le tissu social du village à une source de tensions supplémentaire. Afin de favoriser une plus grande harmonie, de protéger le temple hindou et de préserver l’habitat naturel, nous avons lancé à Kunao un programme consacré à la propreté et à la protection environnementale.

 

Ce projet de terrain a été initié par H.H. Pujya Swami Chidanand Saraswatiji, président de Parmarth Niketan, Rishikesh et co-fondateur/co-président de la Global Interfaith WASH Alliance (GIWA), qui œuvre pour la propreté du village et la préservation de sa beauté. Le projet implique les membres des communautés musulmanes comme hindoues, jeunes élèves inclus, dans des actions conjointes destinées à améliorer l’accès à l’eau potable et à nettoyer la zone située à proximité du temple hindou. Dans le cadre du projet, les deux groupes ont planté des arbres fruitiers, qui présentent l’avantage supplémentaire de fournir de la nourriture aux enfants du village ; ils ont installé de grands bacs à ordures dans le village et nettoyé un égout à ciel ouvert dans lequel le bétail avait l’habitude de s’abreuver d’eau polluée ; transporté les vaches errantes dans un abri afin de prévenir leur intrusion chez les habitants et d’éviter qu’elles ne se promènent sur les routes ; et construit des toilettes dans chaque maison du village, pour résoudre le problème des maladies provoquées par la défécation à l’air libre.

Afin que ces efforts se poursuivent, une personne a été choisie sur place pour veiller à maintenir la propreté dans le village. Nous organisons également des cours destinés à enseigner aux élèves l’importance des règles d’hygiène et construisons pour eux un centre informatique. GIWA encourage les écoles locales à inclure le projet dans leur programme, de sorte que les élèves musulmans comme hindous puissent continuer à travailler ensemble dans des domaines essentiels pour la vie de la communauté.

 

Le projet de terrain du Code universel à Kunao s’attaque à la fois aux problèmes environnementaux et aux tensions interreligieuses à travers la coopération vis-à-vis de préoccupations communes. En apportant une réponse aux besoins locaux, le projet favorise une coopération durable.