NATIONS UNIES

Nos efforts portent enfin des fruits...

2011

En 2011, le groupe de travail sur le Code universel a commencé à recueillir des appuis parmi les Etats en vue de l’adoption par l’Assemblée Générale des Nations Unies d’une résolution pour la protection des lieux saints et la promotion des valeurs du dialogue et de la coopération interreligieux. Le but était de donner une légitimité politique internationale aux principes du Code universel et d’aider ainsi les responsables religieux dans leurs efforts pour la protection des lieux saints.

2012

En mai 2012, des membres du groupe de travail se sont rendus au siège des Nations Unies à New-York pour des consultations avec le chef de cabinet du président de l’Assemblée Générale, les missions de divers pays et l’Organization of Islamic Cooperation. La réaction à la présentation du Code universel a été extrêmement positive et des efforts ont été faits pour créer un noyau dur de pays auxquels serait confiée la responsabilité de mettre au point la résolution.

2013

En janvier 2013, le groupe de travail s’est de nouveau rendu au siège des Nations Unies à New-York pour plusieurs réunions, notamment avec le conseiller spécial principal du président de l’Assemblée Générale.

2015

En novembre 2015, la Bosnie-Herzégovine a officiellement décidé de prendre la tête des efforts destinés à mettre au point une résolution des Nations Unies basée sur le Code universel. L’Indonésie et la Norvège ont accepté de faire partie du noyau dur des Etats qui soutiendraient le projet de résolution.

2014

Le groupe de travail a également participé en décembre 2014 à une consultation avec l’Union européenne, à laquelle ont succédé des réunions de suivi avec les missions de différents pays.